Cité du Développement Durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Ressources

Guide pratique

|

ATIBT
Un nouveau guide sur l’utilisation des bois d’Afrique Centrale pour les pays producteurs

Auteurs : 

Patrick Martin, Emmanuel Groutel

Année :

2024

Sous-thèmes :

Bois & Forêts

Aire géographique :

Afrique

Langue :

Français
ODD 15. Vie terrestre
Couverture Un nouveau guide sur l’utilisation des bois d’Afrique Centrale pour les pays producteurs

Résumé

La ressource forestière d’Afrique centrale représente un extraordinaire outil de développement économique, social et culturel, de préservation de la biodiversité et de lutte contre la déforestation.

La dynamique démographique du Bassin du Congo et plus largement de tout le Golfe de Guinée représente un véritable défi. Il faut à la fois créer des emplois, répondre aux besoins des populations (habitations et infrastructures), tout en gérant ce patrimoine forestier remarquable.

Les chiffres concernant le marché intérieur du bois en Afrique centrale augmentent avec le nombre d’habitants, lui-même en forte augmentation. Dans certains pays comme le Cameroun ou la RDC, le sciage artisanal est une activité vitale pour des dizaines de milliers de personnes, urbains comme ruraux. Ces dernières années, ce secteur est devenu dans certains pays comme le Cameroun aussi important que celui du secteur forêt-bois industriel, en créant de nombreux emplois directs générés par la vente de sciages artisanaux. Environ 100 000 personnes sont estimées dans le secteur informel pour la sous-région, qui participent à cette activité en zones rurales et périurbaines.

Ce « Guide d’utilisation locale des bois d’Afrique centrale » constitue une suite logique du « Guide d’utilisation des bois africains éco-certifiés en Europe », édité par l’ATIBT en 2017, lequel s’adressait aux utilisateurs des bois africains dans les pays importateurs.

Ce nouveau guide, écrit par Patrick Martin et Emmanuel Groutel, peut être perçu comme un outil d’information du consommateur africain, mais il s’inscrit avant tout dans une démarche de formation auprès des opérateurs dont les connaissances du matériau bois et de sa transformation ne sont bien souvent pas maîtrisées. Comme le premier guide, il a bénéficié de l’appui financier de l’Agence Française de Développement (AFD), qu’il convient de remercier chaleureusement.

Cet ouvrage s’adresse aux professionnels producteurs, menuisiers, charpentiers, ébénistes, mais aussi aux utilisateurs des bois africains en Afrique centrale, prescripteurs publics, formateurs et enseignants dont l’activité est liée à la filière bois. Il se distingue du premier guide du fait d’un panel d’utilisations beaucoup plus vaste compte tenu d’un prix allégé par le coût du transport lui permettant l’accès à de nouveaux marchés. Son objectif est de dresser, dans une première partie, un état des lieux de la filière bois et de son importance en Afrique centrale. Dans une deuxième partie, il apporte des informations techniques sur les différents aspects du matériau bois, en mettant en avant les avantages que celui-ci présente lorsqu’il est utilisé dans des ouvrages. Et dans une troisième partie, il présente un panel d’ouvrages pour lesquels le bois d’Afrique centrale a sans conteste fait ses preuves et il propose une liste d’essences permettant leur réalisation. Pour obtenir le meilleur résultat possible, l’utilisation et la mise en œuvre des bois doivent se faire dans le respect des règles de l’art de chaque ouvrage, dont dépend étroitement la performance du bois. L’aspect qualitatif du bois est également un point à respecter pour la réussite des projets.
Mots-clés :

Ressources associées

Aller au contenu principal