Cité du Développement Durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

L’histoire du Jardin

Le Jardin d’agronomie tropicale de Paris – René Dumont est situé à l’extrémité Est du Bois de Vincennes. Son histoire est nourrie des tumultes du 20ème siècle.

Le Jardin est inscrit depuis sa création à la fin du 19ème siècle dans l’histoire de l’enseignement supérieur et de la recherche agronomique. Il incarnait l’expression d’une relation historiquement située à la nature, puisqu’il accompagnait la volonté de la domestiquer, de l’orienter à l’aune d’une idéologie productiviste. Cette entreprise de domestication s’est étendue aux populations elles-mêmes des territoires colonisés, ce qui s’est notamment exprimé au Jardin dans le cadre de l’exposition de 1907. Hôpital dédié aux troupes coloniales pendant la Première Guerre mondiale, le lieu a été ébranlé par les guerres du 20ème siècle, puis saisi par les mises en doute du modèle de développement colonial et les mouvements d’indépendance.

Suite à sa création au Jardin en 1984, le Cirad a choisi de réunir autour de lui des acteurs de l’enseignement supérieur et de la recherche, au sein d’un « Campus Mondialisation et Développement durable ». Il a ainsi fait du site « un des grands lieux symboliques du passage de la colonie à l’indépendance et de la mise en valeur au développement économique et social » (d’après Michel Griffon, dans Levêque Isabelle, et al. Le Jardin d’agronomie tropicale, de l’agriculture coloniale au développement durable, Actes Sud & CIRAD, 2005). Le Jardin, en partie rétrocédé à la Ville de Paris, a ouvert ses portes au grand public en 2003 et a pris le nom de René Dumont un an plus tard, renforçant encore son virage vers les thématiques du développement durable et de la coopération internationale.

C’est sur ces bases, avec ces acteurs progressivement réunis au Jardin, et grâce à l’impulsion initiale du Cirad que s’est créée en 2009 l’Association pour l’animation du Campus Développement durable et Mondialisation (A2DM), ancêtre de la Cité. A partir de 2017, les acteurs du Jardin ont commencé à utiliser le terme de « Cité du développement durable » pour désigner leur démarche expérimentale. La Ville de Paris a entériné l’initiative en la labellisant « projet d’avenir » en 2019. C’est finalement en 2020 que la Cité voit officiellement le jour. Elle poursuit depuis son ambition, incarnée dans ce lieu qui nous invite au quotidien à interroger nos relations avec les territoires et populations d’ici et d’ailleurs.

René Dumont (1904 - 2000)

Portrait de René Dumont
René Dumont, tirage argentique, 1990.
Collection du Musée du Vivant - AgroParisTech

Écrivain prolifique, pacifiste acharné et anticolonialiste convaincu, il est connu pour son combat en faveur du développement rural des pays pauvres. Élève de la 7ème promotion de l’INAC en 1927 & professeur d’agronomie, il était très attaché au Jardin. Il a été le premier candidat écologiste à une élection présidentielle française, en 1974. Avec des figures comme André Gorz, il a posé les bases de l’écologie politique en France.

Il a contribué à faire émerger dans le débat public des problématiques essentielles : changement climatique, épuisement des ressources minières et énergétiques, remise en question des modèles de développement, inégalités & nécessité de bâtir un monde plus sobre, plus durable et plus solidaire.

Le Jardin a reçu son nom en 2004.

Pour en savoir plus sur la vie et l’héritage de René Dumont, découvrez :

Aller au contenu principal